Premier couac pour le live streaming du National

Depuis le vendredi 3 août, le championnat National est diffusé en direct vidéo à chaque journée. Cette nouveauté a été décidée par la FFF, en collaboration avec ses partenaires Visiofoot, Dailymotion et le PMU. Lors de la première journée, Amiens-Colmar a été diffusé. Vendredi dernier, l’affiche Rouen-Fréjus avait été choisie. Pour la troisième journée, qui se tiendra dès vendredi soir, les caméras de la FFF devaient se déplacer vers le Stade Duvauchelle, de Créteil, pour le match USCL-Cherbourg. Oui, elles devaient …

Une innovation technique pour le National …
Initialement, la diffusion en streaming devait permettre au plus grand nombre d’amoureux du football (et en particuliers des supporters de clubs de National), de pouvoir voir régulièrement le National et son club de coeur. Une rotation assez fréquente est prévue (Amiens-Colmar | Rouen-Fréjus | Créteil-Cherbourg | Red Star FC – Bourg-Péronnas pour les quatre premières journées.) Dès que les enjeux vont devenir plus importants, les caméras vont se concentrer sur certaines équipes. Jusque là, rien d’anormal, au contraire. Les matches sont réalisés avec quatre caméras, trois placées en tribunes et une autre en bord de pelouse. Une cinquième est, quant à elle, braquée sur Emmanuel Moine (le commentateur) et son consultant, nouveau lors des premiers matches. Pour du National, les moyens déployés sont très importants. Chaque internaute peut, en allant sur le site internet de la 3F ou sur Dailymotion (voire même Youtube), regarder en direct le match proposé en toute gratuité et légalité. Cette petite révolution dans la diffusion des matches de football est une aubaine pour le National, championnat méprisé par les médias à cause de son statut amateur malgré son haut niveau. Mais pour pouvoir diffuser la rencontre, les réalisateurs ont eux-mêmes besoin d’une connexion Internet depuis le stade …

… Qui ne passe pas partout.
Cette connexion Internet provoque le premier couac de la diffusion des rencontres, ce qui est assez paradoxal. En effet, les images et le son sont envoyés directement par Internet, et non par des relais satellites où une régie assurera la diffusion sur Internet. Tout doit se faire depuis le stade. Problème : chaque stade de National n’est pas forcément équipé d’une connexion Internet. Ils sont même rares. Une connexion est présente à Amiens, Rouen, Metz, Vannes, Paris (Charléty) et à Saint-Ouen (Red Star FC, accessible rarement). Dans cette liste ne figure donc pas le Stade Duvauchelle … Créteil-Cherbourg ne pourra donc pas être diffusé comme prévu initialement.

Un changement de dernière minute évitable ?
La démarche semble avoir été amorcée un peu tard. Dans les jours qui suivaient l’annonce de la diffusion du National à raison d’un match par journée, la FFF a contacté chaque club pour savoir s’il y avait bel et bien une connexion Internet dans leur enceinte, afin d’assurer la diffusion de la rencontre choisie. Le moyen de diffusion a été choisi avant de s’assurer que chaque club dispose véritablement de l’outil indispensable à la diffusion normale de la rencontre. Ajoutons à cela que la FFF a communiqué via un teaser modifié depuis (http://www.dailymotion.com/video/xsdutb_live-national-amiens-sc-fc-rouen_sport) que la rencontre Créteil-Cherbourg était diffusée … avant même de vérifier s’il était possible de diffuser la rencontre ! Se retrouvant face à l’impossibilité de diffuser ce match, c’est donc finalement Amiens-Rouen qui sera retransmis. Deux équipes déjà sous le feu des projecteurs lors des deux premières journées …

Le premier changement d’une longue série ?
L’initiative de la FFF et de ses partenaires ne peut que réjouir chaque suiveur, amoureux du National et du football en général. Malheureusement, c’est fait d’une façon assez maladroite. Certes, il faut être indulgent pour les débuts. Ainsi, nous ne soulignons pas les quelques problèmes lors des rencontres (son d’ambiance trop élevé, image saccadée à la mi-temps …) car c’est tout à fait logique qu’il y en ait (oui beIN SPORT, on ne t’oublie pas !) Mais il est tout à fait légitime de craindre que seuls certains clubs seront diffusés. Cette crainte est d’ailleurs chez les supporters de l’AS Cherbourg, situés juste entre incompréhension et colère. Créteil, premier, face à Cherbourg, troisième. Affiche de surprises en haut du tableau, l’occasion de voir leur équipe en déplacement … Quelle aubaine ! Malheureusement pour eux, ils ne pourront pas voir leurs protégés. Cette peur se propage aussi sur les forums de supporters des autres « petits » clubs de National. Non, ce n’est pas une question de favoritisme. C’est seulement un gros problème technique …

National, 3e journée : Créteil-Cherbourg en live audio intégral sur Jour de Sport dès 19:50. Coup d’envoi 20:00

Publicités

One thought on “Premier couac pour le live streaming du National

  1. Ping : Etoile rouge, tissus verts, stade à l’anglaise et match en streaming vidéo : un soir au Red Star | Le Pop Corner

Votre réaction

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s